Réparation et régénération cutanée

A partir de 1994, les Docteurs Serge et Georges Camprasse expérimentent l’utilisation de la nacre sur les tissus mous, en dermatologie, cosmétologie, et nutraceutique.

Leurs expérimentations dans les Hôpitaux sur des cas cliniques critiques démontrent des propriétés de réparation et de régénération spectaculaire. Par exemple, le processus de cicatrisation de la peau est accéléré en présence de nacre : le renouvellement cellulaire, qui est physiologiquement de 21 jours, est réduit à 8/10 jours.

Cas clinique critique 1995 – Grand brûlé

Antécédents cliniques – Dermatologie

Exemple de patient traité avec la crème Bionacre® pour plaies brûlantes. Bionacre® est capable de traiter les brûlures profondes du 2e degré.

Les composants de Bionacre® inhibent la production de facteurs inflammatoires et stimulent les facteurs d’immunité tissulaire et cellulaire locaux.

Par ses propriétés antibiomimétiques, Bionacre® contrôle également la prolifération microbienne, réduit le temps de guérison et permet la sédation thermique en inhibant les marqueurs inflammatoires tels que la bradykinine.

Études clinique psoriasis 2019

Etude clinique interne sur 10 patients atteints de psoriasis modéré (déclaratif, sous contrôle dermatologique –DERMSCAN).

L’objectif de cette étude était d’objectiver la capacité de Bionacre® (crème) à traiter les plaques de psoriasis et d’améliorer le confort des patients.

Résultats à 75 jours :

30% des patients déclarent une nette diminution de la surface des lésions

Résultats à 90 jours :

60% des patients déclarent une nette diminution de la surface des lésions