Fermes aquacoles

Les nombreux voyages des Docteurs Camprasse dans des fermes de culture (Philippines, Australie, Indonésie) ont permis de définir les spécifications attendues du produit pour un approvisionnement externe, ainsi que les exigences pour la création de notre propre ferme aquacole à l’Ile Maurice, qui est notre ambition à horizon 2022.

La Pinctada Maxima, sélectionnée par les Docteurs Camprasse

La structure, la composition et la culture des mollusques ont conduit les Docteurs Camprasse à sélectionner la Pinctada Maxima pour leurs travaux :

  • Huîtres de très grande taille permettant des découpes de dispositifs directement dans la coquille
  • Composition et couleur adaptées à une utilisation médicale (ex : implants dentaires), contrairement à la Pinctada Margaritifera
  • Huîtres cultivées en grande quantité pour la production de perles
  • Espèce ne figurant pas dans l’Annexe 13 de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, au contraire de la Tridacna Gigas
  • Réglementation permettant la reproduction de la Pinctada Maxima dans des fermes
  • Zones de culture des huîtres Pinctada Maxima favorables économiquement

Spécifications attendues pour la collecte

Contrôle de la croissance des Pinctada Maxima

1. Qualité de l’huître

La qualité des coquilles d’huîtres est évaluée en 4 catégories (de A à D), en fonction de la présence de défauts extérieurs, ou d’impuretés venant du biotope.
Les coquilles utilisées par MEGA BIOPHARMA sont toutes de catégorie A : elles sont exemptes de toutes perforations liées à des parasites. Des contrôles visuels sont mis en place à la réception de chaque nouveau lot de coquilles.
Cette catégorie de coquilles est également utilisée, depuis plusieurs années en Asie, pour des soins cutanés et des compléments alimentaires.
Afin d’assurer la culture de coquilles de catégorie A, il est nécessaire de mettre en place un écosystème équilibré : des conditions d’ensemencement et de culture dédiées, la prévention de parasites marins responsables de défauts.

2. Taille et âge de l’huître

La taille et l’âge de l’huître sont parmi les critères principaux d’approvisionnement du biomatériau, selon l’indication visée.
Pour leurs travaux, les Docteurs Camprasse sélectionnent des huîtres d’âges différents selon l’utilisation de la nacre :

  • Huîtres de 1 à 3 ans : pour la fabrication du biomatériau sous forme de poudre ou d’eau de percolation
  • Huîtres de 3 à 10 ans : pour la fabrication de pièces osseuses de substitution (nacre compacte)